Sélectionner une catégorie d'événement:
ACTU VALLEE EN PODCAST
ACTU VALLEE EN PODCAST

 

Les « Actus Vallée » sur Globule Radio
Votre point sur la situation dans la Vallée de Chamonix

et le réseau d’entraide mis en place (COVID-19)

>> cliquez sur « Plus d’info » ici >>>

La Cuisine en temps de Coronavirus

Le samedi 14 mars, la France a annoncé une évolution de la pandémie du virus Corona, désormais au stade 3.

En conséquence, les restaurants, bars, cafés, cinémas, magasins non essentiels et autres lieux publics ont été fermés jusqu’à nouvel ordre.

Cliquez sur le lien ci-dessus pour quelques sources de cuisine locale à Chamonix Mont Blanc qui poursuivent leurs activités avec des plats à emporter et la livraison uniquement.

 

CORONAVIRUS INFOS
CORONAVIRUS INFOS - Chamonix Mont Blanc

MISE A JOUR 23 MAI 2020

Le virus continue à circuler dans la Vallée, selon le Docteur Broin, cardiologue à l’hôpital de Sallanches
où 14 personnes sont encore hospitalisées dans le service dédié au Covid -19 mais la situation s’est stabilisée. Il n’y a pas eu de décès depuis 15 jours lié au virus.

Les équipes des Hôpitaux du Pays du Mont-blanc insistent sur l’utilité du port du masques tout le temps, dans la rue, et même en plein air, au bord des lacs par exemple quand il y a un peu de monde,
vous pouvez être contaminé en croisant une personne malade.

D’autant plus qu’il y a pas mal de personnes qui éternuent soudainement en ce moment à cause des allergies. La Haute-Savoie est en rouge sur les cartes du réseau national de surveillance aérobiologique. Il y a beaucoup de pollens de graminées dans l’air mais aussi des pollens de chêne, d’oseille et de plantain.

Du monde à la réouverture de l’Aiguille

La réouverture de l’Aiguille du midi la semaine du 16 mars a fait polémique avec de nombreuses photos sur les réseaux sociaux qui montrent une longue file d’attente devant les caisses, à 8 heures, sans respect des règles de distanciation. Pourtant, la compagnie du Mont-Blanc a mis en place des règles sanitaires drastiques, comme la prise de température de chaque passager avant de monter dans les bennes. Jeudi de l’ascension, 1 000 personnes sont montées dans les bennes selon France Bleu Pays de Savoie contre 2 300 en moyenne en temps normal.

Une réouverture qui déplait à certains mais qui régale les skieurs puisque les conditions en haute altitude sont excellentes avec un bon ski de printemps au dessus de 3 000 mètres. Attention tout de même au regel dans les pentes et aux avalanches de neige lourde. Une plaque s’est décrochée sur la face Nord des Grands-Montets.

En revanche, c’est presque la fin pour le ski en moyenne montagne mais c’est le début de la saison de randonnée sur les sentiers et le retour sur les falaises pour les grimpeurs avec assouplissement des règles sanitaires. Il est finalement possible de faire plusieurs longueurs tout en respectant des distances de sécurité aux pieds des voies. Le site de la fédération française des clubs alpins et de montagne ont fait plusieurs infographies qui permettent de mieux comprendre les conditions de reprises.

 

Réouverture des refuges début juin ?

La secrétaire d’Etat à la transition écologique, Emmanuelle Wagon, va proposer au Premier ministre la date du 2 juin pour la réouverture des refuges avec évidemment de nombreuses conditions contraignantes, comme la baisse de la capacité d’accueil, des repas qui se prendraient à des heures différentes et l’instauration d’une charte à signer pour les randonneurs et alpinistes.

Début juin, le mercredi 3, ce sera également la réouverture des frontières italiennes pour tout le monde.

L’UTMB annulé

La nouvelle était attendue, l’Ultra-Trail du Mont-Blanc est annulé. Il devait se tenir la dernière semaine d’août. Les inscriptions sont remboursées à hauteur de 55% puisque des frais ont déjà été engagés mais les organisateurs ne désespèrent pas et pensent déjà à la prochaine édition qui se déroulera à partir du 23 août 2021.

et puis dernière info, le Christ-Roi qui surplombe les Houches va devenir un des monuments historiques de France. Un grand avantage pour la marie puisque les travaux seront désormais pris en charge à hauteur de 50 % par l’Etat !

*****************


Si vous avez des questions,
la mairie de Chamonix a mis en place un service d’informations.

Vous pouvez écrire à l’adresse mail suivante “infocoronavirus@chamonix.fr ou appeler le 04 50 54 67 50 / habitants des Houches, vous pouvez contacter le
06 86 31 78 74

On vous rappelle qu’il est nécessaire de respecter les mesures d’hygiène, pas de contact, pas de bise, pas de serrage de main, restez à distance de vos interlocuteurs et nettoyer vous les mains au moins toutes les 2 heures.

*****************

Previous Infos / Infos précédentes

La fin du confinement est très attendue pourtant la direction des Hôpitaux du Pays du Mont-Blanc reste inquiète face à l’arrivée d’une potentielle deuxième vague de contaminations donc les équipes demandent aux habitants de la Vallée de rester vigilants. 22 patients souffrant du COVID-19 sont toujours hospitalisés à Sallanches, 21 personnes sont malheureusement mortes en deux mois et 72 ont eu la chance de rentrer chez eux après un séjour à l’hôpital, selon les dernières informations datant du 5 mai.

L’hôpital continuera après le déconfinement à avoir deux accueils, un service dédié au COVID séparé des autres patients et les opérations chirurgicales habituelles et non urgentes reprendront doucement ainsi que les autres consultations.

Le retour en montagne

C’est aussi l’heure de ressortir les peaux mais toujours avec vigilance. La Haute-Savoie est classée verte sur la carte de déconfinement. Les activités en montagne sont de nouveau autorisées sous certaines conditions. Plus d’attestation nécessaires pour les activités individuelles comme la course à pied, le vtt, la randonnée, à nouveau autorisées sans limite de temps ni de distance. Il faut se tenir à 10 mètres en revanche des autres sportifs. Chaque personne doit avoir 4 mètres carré autour d’elle. L’escalade en falaise est autorisée selon la fédération française d’escalade et bonne nouvelle pour le ski de printemps, la rando est autorisée, là aussi dans la limite d’un groupe de 10 personnes.

La compagnie du Mont-Blanc espère d’ailleurs rouvrir l’Aiguille et le train du Montenvert dès le week-end du 16 mai.

Pas de reprise encore pour les guides et accompagnateurs

Cela semble plus compliqué pour l’activité professionnelle. Les guides, accompagnateurs, moniteurs vont pouvoir reprendre l’entrainement mais impossible d’emmener des clients. Le syndicat national des guides de montagne, les différentes fédérations, institutions et syndicats professionnels travaillent en ce moment avec le gouvernement pour une potentielle reprise début juin.

Ils ont listé des recommandations de pratique au gouvernement.

Par exemple, il serait recommandé d’utiliser de la magnésie liquide moins volatile pour l’escalade, faire des longueurs seulement à deux, Eviter de se regrouper sur les sommets, éviter les refuges non gardés et préférer bivouaquer puisque pour les refuges gardés, pour l’instant fermés, c’est encore un grand point d’interrogation.

Pas de réouverture également pour la salles de sport de Chamonix, la salle d’escalade ou encore la piscine. Pareil pour les médiathèques de la vallée, pas de date de réouverture pour le moment.

Retour à l’école

Les petits Chamoniards reprendront l’école publique dès le 14 mai pour les parents qui le souhaitent. Les crèches de Chamonix accueillent des enfants dès le mardi 12 mais seulement les enfants de parents qui reprennent le travail et qui peuvent le justifier.

Aux Houches, la maternelle reste fermée jusqu’en septembre.

Seuls quatre groupes de 8 élèves de primaire pourront être reçus tous les jours dans les locaux du groupe scolaire, à partir du 18 mai.

Les mairies de la Vallée rouvrent également leurs services même s’il est encore conseillé de faire vos démarches en ligne pour éviter les contacts.

Contactez Globule Radio pour relayer vos actions

Globule Radio relaie depuis le début de la crise sanitaire les différentes actions d’entraides, de particuliers mais aussi des agents des mairies de la Vallée et des associations. On vous invite à nous contacter à l’adresse mail suivante info@chamonix.radio si vous souhaitez en parler.

L’ONG Humatem, située aux Houches par exemple qui a l’habitude de récupérer des équipements médicaux auprès des hôpitaux, cliniques de la région ou des personnels soignants libéraux pour les envoyer dans d’autres pays moins développés a inversé son système en début de crise et a distribué du matériel dont des ventilateurs de réanimations à l’hôpital de Sallanches, de Thonon, des Contamines-sur-Arve et a même prêter du matériel à Aix-en-Provence et à Vésoul en Haute-Saône. Les équipes des Houches traduisent également des documents ressources sur le COVID-19 pour les autres pays.

Les hôpitaux du Pays du Mont-Blanc réduisent le nombre de lit COVID à Sallanches, il était passé d’une petite vingtaine de lits de réanimation à 100 fin mars. La situation semble « se stabiliser » selon Jean-Rémi Richard, le directeur du groupe hospitalier, durant son dernier point du jeudi 30 avril.

Distribution de masques alternatifs et réutilisables pour les Chamoniards

La distribution de masques a commencé pour les habitants de Chamonix. Les équipes municipales et des bénévoles sont en train de donner des masques à toutes les personnes de plus de 75 ans, directement à leur domicile, ce qui représente à peu près 1 100 Chamoniards.

Pour le reste de la population, il y aura deux jours de distribution, un le samedi 9 mai, pour les gens inscrits sur les listes électorales. Plusieurs points de distribution sont mis en place par rapport à votre bureau de vote. Par exemple, si vous habitez dans le centre de Chamonix vous êtes surement lié au bureau de vote 1 donc il faudra vous rendre place du Mont-Blanc entre 8h et 17h, avec votre pièce d’identité et votre livret de famille.

  • Bureau de vote 2, distribution sur le parking des Gaillands.
  • Bureau de vote 3, distribution devant la Poste des Bossons.
  • Bureau de vote 4, distribution à la gare des Glaciers, aux Pélerins.
  • Bureau de vote 5, distribution sur le parking de l’hôpital.
  • Bureau de vote 6, distribution sur le parvis de l’Aiguille du midi.
  • Bureau de vote 7, distribution au foyer de fond.
  • Bureau de vote 8, distribution sur le parking de la Flégère.
  • Bureau de vote 9, distribution sur le parking de la Fis à Argentière.

Pour les habitants de plus de 65 ans, il y aura un créneau spécial de 8 à 10 heures.

Pour les autres personnes, les résidents secondaires, les Chamoniards non inscrits sur les listes ou les résidents anglais, radiés des listes cet hiver à cause du Brexit, le jour de distribution sera le dimanche 10 mais de 9h à 12h dans les différents quartiers de Chamonix. Il faudra venir avec un justificatif des impôts.

Evidemment, une seule personne du foyer pourra venir chercher les masques pour toute sa famille. La mairie a prévu deux masques par habitant mais aussi pour les lycéens et collégiens mais pas pour les enfants scolarisés en primaire et maternelle.

Ces masques sont alternatifs, réutilisables, ils respectent les normes mais devront être lavés à 60 degrés minimum à chaque utilisation.

Ils ont été fabriqués par le collectif de couturières masquées, l’entreprise Cilao qui fabrique des équipements de montagne et Adrenaline Base, fabricant de matériel de parapente aux Houches.

Comment va se faire la reprise des sports de montagne ?

Le 11 mai arrive bientôt et ce sera l’heure du déconfinement. La Haute-Savoie est classée “orange” pour le moment donc il devrait y avoir encore des interdictions.

Bonne nouvelle en revanche, dès le 11, il sera possible d’aller marcher, faire du vélo, seul, sans attestation, sans limite de temps et de distance. Il faudra respecter une distance de 10 mètres avec les autres sportifs et si vous faites par exemple un cours de yoga en extérieur, chaque personne devra avoir 4 mètres carré d’espace autour d’elle et les rassemblements sont limités à 10 personnes maximum.

Il sera interdit en revanche de pratiquer des sports collectifs.

Le ministère des sports devrait préciser la pratique possible pour chacun des sports dans les prochains jours donc pour l’instant, en ce 1er mai, pas de décision officielle ni de précision sur l’escalade, le vol bipacle ou encore la possibilité d’emmener des clients en montagne.

D’ailleurs la Compagnie du Mont-Blanc espère rouvrir l’Aiguille et le train du Montenvert dès le week-end du 16 mai mais pour l’instant, ils attendent le feu vert des autorités.

« Il y aura des caméras thermiques à l’entrée des sites » selon le président de la CMB, Mathieu Dechavanne qui s’est exprimé sur France 3 Auvergne Rhône-Alpes.

« Seulement 30 à 40 personnes pourront monter dans le téléphérique de l’aiguille » contre 60 normalement et la Compagnie a commandé 100 000 masques qu’elle distribuera aux gens qui n’en portent pas. Le reste des sites devraient rouvrir plus tard. Les saisonniers devraient donc être embauchés avec du retard, entre 2 à 3 semaines.

La CMB prévoit 40% de baisse de fréquentation cet été et a perdu 5% de son chiffre d’affaire cet hiver.

Deux résidents de la maison de retraite des Airelles de Sallanches ont été hospitalisés après avoir été testés positif au Corona Virus fin avril. A Chamonix, les résidents devraient également être testés et bonne nouvelle pour les proches, selon les directives du gouvernement, il est désormais possible d’aller rendre visite à ses parents, grands-parents en Ephad mais bien évidemment, il y aura des précautions à prendre, les visites auront lieu dans une salle spéciale par exemple.

Les règles sont également assouplies à la maternité de Sallanches. Jusque-là, une personne seulement pouvait assister à l’accouchement mais il n’y avait pas de visite avant ou après. Désormais, un proche pourra rester après l’accouchement mais avec des règles strictes, interdiction par exemple de sortir de la chambre même pour aller fumer. Toute sortie sera définitive.

20 000 masques FFP2 viennent d’être livrés à la commune de Chamonix, cadeau venu de Chine grâce à un partenariat. Ils seront distribués aux différents personnels soignants de la Vallée et aux agents en contact avec le virus.

En attendant, la mairie a fait une commande de 8 000 masques pour les habitants, des masques alternatifs dont la distribution devrait commencer cette semaine.

De nombreuses entreprises de la Vallée se sont lancées dans des initiatives privées pour aider les soignants. C’est le cas de ZAG, à Argentière, ils ont récolté plus de 10 000 euros. Un participant sera d’ailleurs tiré au sort pour gagner une paire de ski de la marque locale.

Les courses autorisées à Sallanches ou aux Houches pour les Chamoniards

Situation réglée pour les saisonniers qui vivent en camion au camping des Molliasses, à l’entrée de Chamonix. Le camping a été fermé le 15 avril pour risques de crue. Neuf saisonniers ont trouvé refuge sur le parking du Grépon avec accès à l’eau, à l’électricité et à des sanitaires. Une vingtaine a pu rentrer chez eux grâce à une attestation signée par la mairie leur permettant de se déplacer sur les routes de France pour éviter de se faire verbaliser.

Des verbalisations qui posent parfois des questions dans la Vallée, jugée parfois excessives par les habitants. En ce moment, la gendarmerie collabore avec quinze agents de la police municipale qui ont le droit de verbaliser. Pas plus de cinq amendes par jour sont distribuées selon la mairie et très souvent pour récidive ou comportement inadéquat ou éloignement excessif.

C’est sur cette dernière raison qu’il y a le plus de commentaires de la part des habitants qui voudraient notamment faire leur course ailleurs qu’à Chamonix. La mairie rappelle qu’il est autorisé d’aller faire ses courses aux Houches ou à Sallanches, mais elle insiste sur la modération des déplacements. Il faudrait éviter de descendre pour pas grand chose si cela est possible de le faire sur place.

La mairie de Chamonix qui rappelle également que le travail des policiers municipaux n’est pas évident dans ce contexte et qu’il est délicat effectivement de toucher à la liberté de chacun de se déplacer comme il le souhaite.

Les déchetteries rouvrent leurs portes

Bonne nouvelle pour ceux qui ont fait le grand ménage de printemps chez eux et dans leur jardin. Les deux déchetteries sont de nouveau ouvertes. Aux Houches, seulement sur rendez-vous l’après midi qu’il faut prendre la veille de votre venue et à Chamonix, pas de rendez-vous mais des horaires limitées à retrouver sur le site de la mairie. La Ressourcerie en revanche à Bocher reste fermée jusqu’à nouvel ordre.

Les équipes des Hôpitaux du Pays du Mont-Blanc insistent également sur le fait que les patients atteints du Covid-19 sont bien séparés des autres services de l’hôpital donc si vous souffrez, si vous avez besoin d’aller aux urgences, après un AVC, une fracture, une plaie, il ne faut pas avoir peur de s’y rendre.

Opération masque pour tous

En attendant la fin du confinement, la mairie de Chamonix et la communauté de commune lancent l’opération « masque pour tous » c’est à dire la fabrication de masques alternatifs lavables et aux normes sanitaires pour tous les habitants de la vallée. Deux entreprises locales participeront à leur fabrication ainsi que le collectif des « Couturières masquées » qui a déjà fabriqué 1 500 masques. 8 000 masques alternatifs ont été commandés. Les dons de matériels sont les bienvenus si vous avez des draps en coton et des rouleaux d’élastique. Evidemment vous pouvez également donner de l’argent pour financer le projet ou y participer si vous savez coudre. Les premiers masques devraient arriver dès le jeudi 23 avril.

1 500 euros de prêts pour les indépendants

La communauté de commune de la Vallée de Chamonix est également en train de plancher sur un fond de solidarité pour les indépendants, guides, moniteurs de ski, de parapente, etc. Ils pourraient bénéficier d’une avance de trésorerie de 1 500 euros qu’ils devraient par la suite rembourser.

Quant aux commerçants par exemple la mairie de Chamonix les exonère des droits d’occupation du domaine publique, c’est-à-dire qu’ils ne paieront pas pour installer leur terrasse par exemple et aucun loyer de locaux communaux ne sera non plus prélevé.

Pour les entreprises du bâtiments de la Vallée, la mairie de Chamonix assure que tous les chantiers commandés par la collectivité reprendront le plus vite possible et puis la commune réfléchit également à une façon d’aider les plus démunis, ces familles fortement impactées par la crise sanitaire qui ont notamment du mal à se nourrir en ce moment.

Quelle date pour la réouverture des remontées mécaniques ?

Quant à la reprise des remontées mécaniques, la Compagnie du Mont-Blanc ne donne pas de date de réouverture mais prépare les installations pour la période estivale. Un « été qui sera difficile » selon le maire de Chamonix, Eric Fournier qui annonce que l’office de tourisme prévoit un plan de soutien d’aides économiques aux acteurs du tourisme les plus impactés.

Le marché de Chamonix rouvre ce samedi 11 avril

Bonne nouvelle pour les producteurs de la Vallée et du département, le marché de Chamonix rouvre ses portes, la mairie a eu une dérogation.

Seulement une dizaine de producteurs seront présents sur la place du Mont-Blanc de 8h à 13h les samedis et les entrées seront filtrées, il faudra notamment respecter certaines mesures comme le respect des distances sur les étales où trois personnes maximum pourront faire la queue.

Le préfet de la Haute-Savoie, Pierre Lambert a en revanche pris de nouvelles dispositions pour les commerces d’alimentation, qui devront fermer leurs portes entre 20h et 6h du matin. La livraison et le retrait de commande restent tout de même autorisés.

Il a également pris le même arrêté que le maire de Chamonix, Eric Fournier sur les locations d’hébergements de courtes durées. Plusieurs habitants de la Vallée se sont plaints de voir arriver des touristes ou résidents secondaires depuis le début des vacances de Pâques. Il est interdit de louer ou prêter vos résidences secondaires dans tout le département jusqu’à la fin du confinement.

Evidemment cette crise sanitaire va avoir des répercussions sur l’économie de la Vallée, en commençant par la Compagnie du Mont-Blanc qui prévoirait déjà de reporter le début des travaux du télécabine de Charamillon au Tour. La Compagnie des Alpes qui est actionnaire de la CMB prévoit de son côté une perte de 25% de son chiffre d’affaire annuelle.

Activités en montagne interdites

Les activités en montagne sont désormais totalement interdites, décision du préfet de la Haute-Savoie Pierre Lambert afin de préserver les secours. Plus de ski de randonnée, d’alpinisme, d’escalade en falaise, parapente, trail et randonnée à pieds. Vous rendre en voiture sur des sites de pratique est également interdit.

La Chamoniarde a relayé un message sur sa page Facebook. Pour bien comprendre a-t-elle précisé : « Pas de Plan de l’aiguille, pas de Kilomètre Vertical, pas de Floria, pas de « petite peau » sur la Pierre à Ric ou au Tour, pas de col de Voza aux Houches et pas d’escalade aux Gaillands ou à Servoz. Seules les activités individuelles, de courte durée et à proximité immédiate du domicile sont tolérées.

Des contrôles sont en cours dans tout le département et également dans les refuges. Quatre patrouilles de gendarmes et de membres du PGHM circulent dans le secteur du Mont-Blanc, notamment aux abords des sites d’escalade et de ski. Si vous ne respectez pas cette interdiction, vous risquez une amende de minimum 135euros, pouvant être majorée. Les assurances ont également annoncé qu’elles ne prendraient pas en charge les frais en cas d’accident, selon le syndicat national des guides de montagne.

Le PGHM, peloton de gendarmerie en haute montagne a retrouvé un jeune des Houches sans vie ce dimanche 5 avril dans le secteur du Nid d’aigle. Ce jeune de 24 ans a fait une chute mortelle de 300 mètres. Le PGHM rappelle donc que toutes les activités en montagne sont interdites et qu’ils n’ont en ce moment aucun médecin avec eux.

Des accidents rappellent le PGHM qui sont potentiellement « des secours de trop pour les services hospitaliers” déjà surchargés par l’épidémie du COVID-19.

Dans la Vallée de Chamonix, vous ne pouvez pas vous balader plus loin qu’un kilomètre à la ronde de chez vous, ni à plus de 100 mètres de dénivelé de votre résidence.

100 lits Covid-19 à Sallanches

Les urgences à Chamonix sont d’ailleurs fermées mais des patients Covid-19 peuvent y être hospitalisés pour permettre aux personnels soignants d’aider les équipes de Sallanches où deux filières de soin ont été mises en place, une pour les soins habituels et une autre dédiée au Covid-19 où il y a une trentaine de lits de réanimation à la mi-mars.

L’hôpital de Sallanches qui a toujours besoin d’aides et de dons. Vous pouvez leur envoyer un mail à l’adresse suivante: qualite@ch-sallanches-chamonix.fr ou retrouvez ces informations sur leur page Facebook. A Sallanches, l’hôpital a monté un sas d’accueil sur le parking pour accueillir les malades.

A l’ehpad de Chamonix, où il n’y a pas de cas pour le moment, des élèves de l’institut de formation d’aides soignants des Hôpitaux du Pays du Mont-Blanc sont venus prêter mains fortes. D’ailleurs, si vous avez l’habitude de louer une chambre, un appartement ou une maison sur Airbnb, la plateforme de location en ligne vous propose de gagner 50 euros si vous prêtez votre logement à des soignants, fortement mobilisés en ce moment.

Les Secouristes de la Croix Blanche de Chamonix sont également mobilisés. Ils circulent avec les minibus de la compagnie des guides pour rendre visite aux personnes âgées, en leur apportant des repas, ou des médicaments en collaboration avec la mairie de Chamonix.

Réseau d’entraide de la Vallée

Dans cette période difficile, le réseau d’entre aide continue de s’élargir. Des couturières de la vallée de Chamonix et de l’Arve qui se font appeler “les couturières masquées” collectent des tissus pour confectionner des masques lavables. De plus en plus de restaurants, supermarchés organisent des livraisons.

La cuisine centrale de Chamonix cuisine 100 repas par jour aux personnes âgées, livrés par les équipes municipales mais aussi par les secouristes français de la Croix blanche de Chamonix, qui commencent à manquer de masques et appellent aux dons !

L’association du Boutch à Boutch renouvelle ses livraisons de paniers de légumes grâce à l’aide des agriculteurs Viret mais seulement aux personnes âgées de plus de 70 ans, aux personnes malades, aux femmes enceintes, parents seuls et habitants isolés, sans moyen de transport.

Nos voisins de la Vallée du Trient, en Suisse ont créé un système de bon d’achat pour soutenir les commerçants locaux. Vous pouvez acheter des marchandises sous forme de bons que vous pourrez dépenser après la période de confinement afin de continuer à faire tourner les commerces et puis à l’heure des semences, les jardineries ont l’autorisation de vendre graines, jeunes plants de légumes et aussi aliments pour animaux domestiques, ce qui est le cas de la Jardinerie de Taconnaz.

Se changer les idées

Pour occuper les esprits, le réseau de médiathèques de la Vallée vous propose un accès gratuit à toutes les ressources numériques de Savoie Biblio jusqu’au 31 mai, presse en ligne, vidéos à la demande, etc. Pour cela, envoyez une demande à l’adresse mail suivante mediatheque@ccvcmb.fr avec votre nom, prénom et date de naissance.

Le Musée Alpin vous offre aussi tous les jours sur sa page Facebook, une pièce de leur collection et puis André Manoukian, auteur compositeur, confiné à Chamonix, met en musique vos prénoms tous les jours à 18 heures. Là-aussi le rendez-vous est donné sur Facebook. Et puis évidemment, vous avez Globule Radio, et ses programmes habituels plus de nouveaux rendez-vous, spécial confinement, comme les Bulles d’Ailleurs de la comédienne Mélanie Baxter Jones tous les jours à 14h15.

Mathieu D’Ham, coach sportif du Centre sportif Richard Bozon propose des exercices à faire chez soi. C’est à retrouver sur la chaine Youtube Chamonix Mont Blanc Commune et Vallée.

Aux Houches, Marie-Claude et Mélanie, de l’association « Corps et Conscience » continuent leurs cours de yoga sur internet, sur leur site Namastecoco.

Le réseau de médiathèques de la Vallée vous propose tous les jours des conseils lecture, des coups de coeur musique qui sont à retrouver sur la page Facebook « Réseau médiathèque ».

Il est d’ailleurs toujours possible de rendre ses livres dans les boites aux lettres des médiathèques mais malheureusement toujours pas de prêt !

Sur Facebook près de 70 personnes ont rejoint le groupe “ENTRAIDE (coronavirus) Vallées de Chamonix et de Vallorcine” pour proposer d’aller faire des courses ou encore de faire de l’aide au devoir à distance.

La chambre d’agriculture a également un annuaire des paysans en ligne, le site s’appelle “Producteurs Savoie Mont-Blanc”, une page Facebook existe également où vous pourrez trouver numéros, adresses mail des producteurs près de chez vous.

A Vallorcine, le refuge des poulettes de la forêt verte propose également des livraisons de fromages, charcuterie, légumes. A Servoz, Karell de Ma Kantoche propose des plats livrés à domicile, le Chalet des marmottes, au lac, a crée un espace boulangerie et Gérard et son pain Chibon sont présents tous les samedi devant la salle des fêtes à 16 heures.

Toutes les mairies de la Vallée tiennent à ce que le lien social perdure malgré les mesures de confinement, faites attention à vos voisins, notamment aux plus vulnérables. La mairie de Chamonix a envoyé des lettres à tous ses habitants, si vous avez besoin d’aide, il est possible de renvoyer un bon pour informer la commune de votre situation.

Evidemment, l’évolution du nombre de contaminés est surveillée de près par tous les professionnels de santé, qui font remonter les informations à l’agence nationale de santé et à santé publique France qui recense de nouveaux cas de COVID 19 chaque jour dans la région.

Des professionnels de santé applaudis tous les soirs à 20H. Mardi 24 mars, les pompiers de Chamonix ont déclenché toutes les sirènes de leur camion pour leur rendre hommage ainsi qu’aux gendarmes, caissiers, routiers, éboueurs, livreurs et à tous les gens qui sont sur le terrain.

Les soignants vous demandent de rester chez vous même si la montagne est tentante rappelle, le PGHM, il est toujours interdit de s’y rendre.

Les mairies rappellent également quelques règles de bonnes conduites en ce qui concerne les déchets. Le temps est au grand ménage de printemps et au jardinage mais les déchetteries de Bocher et du Clausy étant fermées, il est cependant interdit de déposer tout et n’importe quoi devant les mollocs ou encore de faire brûler ses végétaux. 50kg de branchage soit 5 sacs de 60L équivalent en terme d’émissions de gaz à effet de serre à 14 000 km parcourus en voiture.

Les animaux sauvages reprennent leurs droits

Un loup a été aperçu sous la benne de l’aiguille du midi. C’est d’ailleurs Mathieu Dechavanne, PDG de la Compagnie du Mont-Blanc qui a partagé la vidéo sur son compte Linkedin où on voit bien un loup remonter dans la neige. Les animaux sauvages reprennent leurs droits dans la nature, avec la baisse d’activités humaines. C’est le CREA, à Chamonix, le centre de recherches sur les écosystèmes d’altitude qui propose aussi de magnifiques photos d’animaux sauvages sur leur page Facebook. Ils ont installés des appareils automatiques dans le massif du Mont-Blanc. On peut y voir des lagopèdes, tétralyres ou encore une fouine blanche.

Chez nos voisins de la Vallée du Trient

Le déconfinement s’annonce plus tôt dans la Vallée du Trient, en Suisse. Dès le 27 avril, toutes les interventions non urgentes pourront être reprogrammées dans les hôpitaux. Les salons de coiffures, de massage et les instituts de beauté pourront rouvrir leurs portes comme les magasins de bricolage, les fleuristes, pépiniéristes et les jardineries.

En revanche, comme nous, le reste des commerces suisses devraient avoir l’autorisation d’ouvrir le 11 mai. Les jeunes aussi pourront retourner à l’école à partir de cette deuxième phase.

En attendant, la Vallée du Trient est presque à l’arrêt comme la Vallée de Chamonix. Pour éviter que les commerces ne coulent, les autorités ont mis en place un système de bons d’achat. Les clients peuvent acheter des bons de 50F ou 100F qui pourront dépenser après le confinement. Cet argent permet aux commerçants de payer leur frais fixes.

C’est le cas par exemple du zoo alpin des Marécottes, fermé depuis le début de la crise sanitaire. Ses équipes appellent au dons pour continuer à soigner les animaux et entretenir le parc de 75 hectares où vivent des cerfs, des marmottes, des renards, des lynx, etc.

Comme dans la Vallée de l’Arve, un réseau d’entraide s’est vite mis en place. A Finhaut par exemple, la Jeunesse de Finhaut propose aux personnes âgées et aux personnes à risques du village de Finhaut et Trient de leur faire des courses.

Publiée par Jeunesse Finhaut sur Lundi 16 mars 2020

 

La commune a également mis en place une permanence téléphonique (027 768 12 10)

Et puis, si les Suisses en ont assez de regarder les quatre murs de leur maison, l’office de tourisme de la Vallée a créé une visite 3D de la Vallée comme si vous étiez assis dans le Mont Blanc Express. Il suffit de s’inscrire sur la plateforme E-campus via le site Valle du Trient.ch. C’est valable aussi pour les Chamoniards qui auraient besoin d’air !

*****************

GloBule
Globule Radio
Impasse du Moulin
74 400 Chamonix
France